Monthly Archives: February 2013

Un nouvel embarqué dans notre galère

Ca y est, nous avons embarqué, dans notre radeau de bonne fortune, un nouveau moussaillon!! Bon d’accord, c’est un petit peu plus qu’un moussaillon. C’est plutôt même un capitaine au long cours dans son domaine puisqu’il excelle au niveau des “moteurs” de notre machinerie (comprenez ici la gestion des serveurs et du back-end en général).

galere

Besoin d’un expert

Frédéric est arrivé en novembre 2012 pour 2 mois de stage de fin de formation qu’il a suivi à l’ENI de Nantes. Il voulait valider ses acquis par une formation diplômante  Le plus curieux, c’est que nous ne l’avons pas trouvé en cherchant un stagiaire. Nous recherchions quelqu’un à embaucher en CDI, une personne qui avait un peu d’expérience pour gérer le parc de nos serveurs.

Nos serveurs étaient jusque là en infogérance chez OVH, ils arrivaient un peu à la limite de la surcharge et nous n’avions pas d’assurance sur la continuité de service. Nous avions besoin de quelqu’un qui mette en place une architecture de serveurs un peu plus robuste tout en assurant la continuité de service pour nos internautes. Il nous fallait donc quelqu’un avec suffisamment d’expérience pour gérer nos “moteurs” car sans moteur, on n’avance pas. Je dirais même plus dans le monde internet : sans serveur qui fonctionne correctement, on recule!!!

Un recrutement à l’expérience et non au diplôme

Lors de la lecture de son CV et des entretiens que nous avons eus, Frédéric nous(“Magellan” et moi) a convaincus sur ses connaissances et son expérience. Et il nous l’a prouvé sur le terrain…. On peut dire que, contrairement à la tendance nationale, je dirais “française”, nous ne l’avons pas recruté par rapport à ses diplômes. En effet, en qualité de novice en recrutement, je ne me suis aperçu qu’après avoir validé son embauche, que Frédéric n’avait pas vraiment de diplômes en poche.

Un démarrage plutôt positif

Aujourd’hui la nouvelle architecture est en place et nous avons commencé les migrations de nos sites. Et pour l’instant, nous n’avons rien à redire. De plus, n’étant pas expert dans ce domaine (c’est bien pour ça qu’on avait besoin de quelqu’un aussi ), Frédéric a su se mettre à notre niveau (et surtout au mien car “Magellan” a un peu plus d’arriéré tout de même) pour nous expliquer cette nouvelle architecture et nous aider à mettre en place les procédures de test et de reprise en cas de panne du “moteur”. Il n’est pas trop récalcitrant non plus aux méthodes de travail (Scrum) que nous voulons mettre en place. On est, à peu près désormais (;-) calé sur les horaires….. Y a juste que je pensais avoir parfois quelqu’un avec qui déjeuner le midi (c’était un peu pour ça que j’avais pris un bureau avec une kitchenette) et, sacrebleu!!, Frédéric ne mange pas le midi ……sur place.